www.koosfoto.hu - De moi-même

Mon prénom est Tamás, et mon nom de famille est Koós.
Pendant des années, j'ai tout fait pour éviter de devenir photographe.
Et, maintenant, me voilà, heureusement…
Les événements ont aussi changés.

La photographie est une affaire de famille, mon arrière grand-père était photographe et mon père (Gyula KOÓS, photographe)  avait son atelier à Budapest pendant de longues années.  Il assistait aux enterrements ce que je ne comprenais pas, moi je suis présent aux naissances… ce qu'il ne comprenait pas.
En 2003 plusieurs personnes très proches sont hélas parties, alors j'ai pris des photos pendant les funérailles.
Le nom de mon site est un hommage à mon père.

Je préfère travailler sans flash, en utilisant seulement la lumière ambiante, locale (si nécessaire, alors, seulement avec quelque bougies).
J'aime beaucoup le " zoom ", avec un télé-objectif fort, alors je peux cadrer rien que le visage ou les yeux d'une personne.
J'aime les moments intimes, vivants… Les petites et les grandes choses de la vie : les activités quotidiennes, ou la naissance, les fleurs, les insectes, les bâtiments, les gens dans un train, les mariages, les enfants dans leurs classes ou dans le parc, les concerts,… tout où il y a de la vie, où ça bouge, où ça boume.
J'admire le corps féminin, et encore plus pendant la grossesse, la naissance, et après.
Je suis fasciné par la force interne d'une femme, et par la lien qui se crée entre deux êtres, entre la mère et son enfant.
Je m'intéresse aussi beaucoup au corps masculin,  jeune, quand il est touché par la lumière, le jeux des muscles, des yeux, et de cheveux.

Les enfants m'émerveillent par leur spontanéité, quand ils sont perdus dans leurs jeux, leurs rigolades, ou quand ils pleurent et qu'ils sont tristes.
J'admire les personnes agées , et je trouve beau toutes les rides, leurs marches lentes, leurs regards fatigués.
Tous et toutes sont un sujet… ou mes yeux et mon objectif repose pour un instant.
Les évènements intimes, privés, où j'ai été invité… j'ai eu de la chance, j'ai pu voir et vivre tellement de choses. Et qui sait quels miracles m'attendent encore, et ce que j'imagine encore dans ma vie.
Je remercie tout ceux qui ont été mes " sujets ", qui m'ont laissé approcher tellement près de leur intimité, afin que je puisse sentir,  vivre, et photographier leurs vies, leurs miracles.
Pendant longtemps je me suis appelé " Homo Delphinus ", " homme-dauphin ". Car j'étais amoureux des dauphins.
Je les aime encore maintenant. Ceci explique leurs présence sur la page d'acceuil de mon site.
Ensuite j'utilisais le nom " man-doula ".
Le mot " doula " en grec signifie l'assistante féminine, qui est présente pendant la naissance et aide la femme en collaboration avec la sage-femme et/ou le docteur.
Alors, voilà ce que j'étais, ce que je faisais, étant un homme, j'avais le préfixe " man "…
Et, comme mon prénom est Tamás = Thomas, alors on m'a surnommé Thomas Mann-Doula.
Je suis arrivé à aimer les images panoramiques, aussi. Une séries de photos sont " soudées "… et je fais des images longues, au delà d'un mètre…
J'ai fais mes études à l'université de Budapest pour devenir mathématicien - pour voir l'ordre et le chaos, la logique.
J'ai commencé la psychologie à Toronto, et j'ai continué avec le Psychodrame en Hongrie. - Pour pouvoir comprendre, sentir l'esprit, l'âme des autres - et le mien aussi.
Et la photo ! La lumière et l'ombre, les couleurs et les réflexions, les gens, les sentiments, les moments éternels…
J'ai fais mes études secondaires dans une école catholique. Ensuite j'ai approché pas mal d'autre religions; je cherchais Dieu, car je voulais voir la vie.  La question qui me préoccupe le plus : " Qui suis-je ? "
Je me suis permis d'avoir une dépression, aussi. Et j'ai le droit d'aimer, ou d'être fâché, ou être heureux. Je me suis libéré de pas mal de " tabous ", et je fais de mon mieux pour pouvoir placer l'amour à la place de la peur. Cela peut être difficile de temps à autre…
Je remercie quelque « maîtres ", qui m'ont guidé (peut-être sans le savoir…) Voici leurs initiales :
K. Gy. - pour voir " en image "
K. R. - pour la vie artistique
H. L. - pour le " Humanisticisme "
F. A. - pour l'arc-en-ciel couleurs de l'esprit
S. I. - pour le chamanisme
S. Á. - pour le vrai théâtre
K. C. - pour traverser le feu
F. C. - pour l'initiation fraternelle
R. É. - pour le psychodrame
M. I. - pour la notion de l'argent
G. Á. - pour les naissance
G. K. - pour l'hyper-ventilation
V. M. - pour que je puisse y être
K. B. - pour les dictaphones
P. K. - pour survivre
E. U. - pour son amitié
V. F. - pour qu'elle soit
S. J. - pour ses graines
B. Z. - pour l'ouverture
Sz. G. A. - pour la fraternité
F. A. C. - pour ses sentiments
Et tout, tout, tout, à toi, ma chère et adorable BABA

 

 

Koós Tamás

legutóbbi módosítás - Last updated: 01-Dec-2006